XXXX
XX

 
XX

HHHH

 

Comportement et vie sociale du grand félin :

 

  


 

Bien que presque tous soient des solitaires, les vies sociales des félins dépendent de leurs comportement, ainsi que de leur habitat (il arrivera plus facilement que des félins s'associent pour chasser si la proie est grosse ou si on est en période de disette par exemple).

 

 
 

La communication :

 

 

 

Il existe différents modes de communication chez les félins.

 

En tant que mammifères, ils sont peu bavards, mais peuvent communiquer par des vocalises.

  

Tout comme nous, ils émettent des sons avec leurs cordes vocales pendant l'expiration.

 

La fréquence de ces cris va de 50 à 10 000 Hertz, et leur répertoire est très varié, allant du chuintement au rugissement, et certains cris sont propres à une espèces.

  

Pour les félins solitaires, les vocalises servent surtout en période de reproduction, pour appeler les femelles ou pour avertir les autres félins que le territoire est occupé.

  

Ces vocalises peuvent êtres complétées par des marquages olfactifs, au moyen de diverses substances (phéromones, urine, ...), et visuels (griffures sur les arbres, …).

 

Mais chez les félins sociables, la communication est primordiale pour une bonne entente.

  

Chez eux, les vocalises sont plus nombreuses et plus complexes.

 

Le miaulement d'appel est l'un des plus communs, et peut être utilisé dans beaucoup de situations par exemple quand les mères communiquent avec leurs petits.

 

Quand ils veulent se faire agressif, les félins crachent et grondent, tandis que lors d'approches amicales, ils émettent des gargouillement et s'ébrouent, signe d'apaisement.

 

Très connu grâce à nos chats domestique, le ronronnement est aussi employé par les autres félins pour exprimer le contentement.

 

Les félins utilisent aussi entre eux des postures significatives, par exemple pour signaler à ses congénères que l'on sent un danger, pour inviter un partenaire à l'accouplement, pour menacer un adversaire ou, a l'inverse, pour montrer sa soumission.
 

Ces attitudes accompagnent et complètent les vocalises.

 

  

Vivre en solitaire :

 

 

Les félins solitaires sont généralement nocturnes, ils vivent la nuit et voient assez bien dans l'obscuritée.

 

Ils vivent sur des territoires de forme et de taille variées, divisés en zones d'activités stratégiquement placées (zone d'alimentation, de repos, point d'eau …).

 

Pour se nourrir, ils doivent chasser des proies, différentes selon leur espèce et l'endroit où ils vivent.

  

Mais malgré leurs aptitudes, le succès d'une chasse n'est pas toujours garantie, et les félins ne mangent que tous les 3 à 4 jours en moyenne (cela diffère selon la saison, l'habitat et le régime alimentaire).

 

Chez le guépard par exemple, on estime que la chasse est fructueuse seulement une fois sur trois.

 

Et même si la proie est attrapée, il suffit que le félin ait mal assuré sa prise pour qu'elle s'échappe.

 

En dehors de la chasse, les félins passent le plus clair de leur temps à dormir (jusqu'à 18 heures par jours !) ou juste se prélasser dans leur abri.



 

Le régime carnivore des félin explique ce comportement :

 

La viande se digère rapidement, ce qui leur permet de se nourrir moins souvent, et la chasse les épuise fortement (chez le guépard, l'énergie dépensée dans la course est telle qu'il ne peut généralement pas rattraper sa proie si elle s'enfuit par la suite, et ne peut pas non plus la récupérer si d'autres prédateur la lui volent).

 










Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement